Chaudières : comprendre et comparer les modèles

Les chaudières permettent de chauffer efficacement votre circuit de chauffage, mais quel modèle de chaudière choisir et quand doit-on effectuer l'entretien ou le remplacement ?


Tout comme les pompes à chaleur, il existe plusieurs chaudières, toutes plus ou moins avantageuses en fonction de vos critères : prix, impact écologique, performance, sécurité, praticité... Cet article va donc passer en revu les différents modèles existants ainsi que les différents services de SaniVDK Chauffagiste

panneau de contrôle de chaudiere
Panneau de contrôle d'une chaudière murale.

Comment fonctionne les chaudières ?

Les chaudières ont pour rôle de chauffer le liquide caloporteur présent dans le circuit de chauffage (radiateurs) et ainsi diffuser de la chaleur dans un logement, un commerce, une industrie... La méthode de chauffe du liquide est différente selon le modèle de chaudière : elle peut être par combustion grâce à un brûleur, par l'intermédiaire d'une résistance ou encore à l'aide d'une autre source de chaleur. Le carburant utilisé est un critère de choix de chaudière puisqu'il peut être plus ou moins écologique, cher ou même pratique.

La signification des codes d'erreur des chaudières :

Lorsqu'une chaudière détecte une anomalie, elle va afficher un code d'erreur sur son tableau de bord afin d'aider son utilisateur et le technicien à comprendre la panne. En plus de ça, des codes d'état et de diagnostic existent, ils ne sont pas forcément négatifs et affiche un état, un manque ou une action qu'effectue la chaudière.


 

L'entretien de chaudière :

Faire entretenir régulièrement sa chaudière est indispensable, la fréquence, la méthode et la complexité dépendant du modèle en question. L'entretien est donc une étape importante dans la vie d'une chaudière pour prévenir une éventuelle panne et garder les composants le plus longtemps possible en état.

En savoir plus >> L'entretien de chaudière : quand faut-il faire entretenir sa chaudière ?

Le dépannage de chaudière :

Lorsqu'un entretien simple n'a pas suffit à détecter une panne, la situation devient plus urgente et il faut donc contacter un plombier-chauffagiste pour qu'il puisse s'occuper du problème le plus vite possible. Dans la plupart des cas, une pièce est à remplacer (le groupe de sécurité, la résistance stéatite...) ou une fuite à réparer, dans le pire des cas un dépannage simple ne suffit plus.

En savoir plus >> Le dépannage de chaudière : comprendre les pannes les plus courantes

Faire remplacer sa chaudière

Le remplacement de chaudière doit être fait de manière réfléchie, le modèle adéquat doit être choisi selon plusieurs critères : le lieu, la taille du logement... En général le gain d'économie d'énergie lors du remplacement d'une vielle chaudière en fin de vie est énorme étant donné les progrès technologique dans l'étude des chaudières. La durée de remplacement est d'une journée maximum en moyenne, le tout étant opérationnel le soir même.

En savoir plus >> Le remplacement de chaudière : opter pour une chaudière plus performante, économique et pratique


 

Les chaudières à ventouse :

Adaptable sur toutes les chaudières nécessitant un conduit d'évacuation des fumées, la ventouse est un dispositif étanche composé de deux tuyaux : l'un évacuant les fumées dut à la combustion, l'autre aspirant l'air extérieur pour permettre cette combustion. A l'inverse des modèles d'évacuations traditionnels, la ventouse, en plus d'être beaucoup plus sûre, peut être installé n'importe ou dans la maison, du moment qu'un accès vers l’extérieur est possible (à travers un mur ou par le toit par exemple).

En savoir plus >> La chaudière à ventouse : un dispositif étanche et pratique

Les chaudières à condensation :

Les modèles à condensation concernent les chaudières utilisant un combustible et donc rejetant des fumées d'évacuations. Sur les modèles standards, lorsque la fumée s'évacue, la vapeur d'eau présente dans celle-ci est perdu. Le principe de la condensation est donc de récupérer cette vapeur d'eau pour préchauffer le fluide caloporteur encore froid des radiateurs jusqu'à la transformer en eau grâce au principe de la condensation. Elle est ensuite évacuée vers les eaux usées ou bien même dans le circuit des eaux sanitaires.

En savoir plus >> La chaudière à condensation : profiter au maximum de l'énergie produite

Les chaudières gaz :

Les chaudières gaz utilisent la combustion de gaz naturel ou propane grâce à un brûleur et au contact de l'air extérieur. Comme tous les modèles utilisant la combustion, elles peuvent être à ventouse et/ou à condensation. Toujours plus perfectionné, ce modèle autrefois peu intéressant est devenu un excellent choix de chauffe au niveau performance et économie, ses défauts principaux étant son manque de praticité et son prix à l'installation si le conduit d'évacuation n'est pas déjà en place.

En savoir plus >> La chaudière gaz : performante et économique sur la durée

Les chaudières électriques :

Les chaudières électriques n'utilisent pas la combustion mais une résistance électrique pour chauffer l'eau du circuit de chauffage. Bien qu'elles soient moins chères à l'achat dut au faible besoin en installation, l'électricité n'est pas l'énergie la plus rentable qui soit. Cela reste une bonne alternative au gaz puisqu'il n'y a pas de risque d'intoxication au CO et elles peuvent être facilement installées partout dans votre maison (pas de conduit d'évacuation des fumées).

En savoir plus >> La chaudière électrique : pratique et économique à l'achat

Les chaudières mazout :

Les chaudières au mazout fonctionnent sensiblement de la même manière que les modèles gaz, la combustion du mazout par un brûleur fait s'échapper des fumées, elle peut donc être à ventouse et à condensation. Elles sont certes performantes à haute température mais n'offrent guère plus d'avantages par rapport à une chaudière gaz de même calibre.

En savoir plus >> La chaudière mazout : encore performante mais néfaste pour l'environnement

Les chaudières à pellets :

Le pellets est de plus en plus présent dans les foyers et les chaudières n'y manquent pas. C'est un combustible fabriqué sur place (pas d'importation) et est neutre en CO. Il est donc écologique en partie puisqu'il faut tout de même utiliser une énergie électrique pour faire fonctionner l'appareil en question. Le prix de la chaudière à pellets n'est pas le moins cher du marché mais cet appareil offre à titre d'exemple un meilleur rendement que le bois et est moins cher à quantité égale que le mazout. Il demande par contre un entretien minutieux et sans faute afin de garder une durée de vie maximale.

En savoir plus >> La chaudière pellets : un combustible écologique à des prix attractifs

Summary
Article Name
Chaudières : comparatif des différents modèles
Description
Présentation des différents modèles de chaudières existants et des services (dépannage, remplacement, entretien) de SaniVDK.
Publisher Name
SaniVDK